La rotation des emplois est une méthode permettant d’accroître la motivation et l’apprentissage des employés. Cette méthode à de nombreux avantages pour l’employé comme pour l’entreprise.

Transférer le savoir, faire progresser les connaissances et les compétences professionnelles conduira forcément à une accumulation du capital humain et une meilleure flexibilité. En utilisant cette méthode, l’entreprise pourra diminuer drastiquement la monotonie du travail et l’envie de quitter la structure.

Qu’est-ce que la rotation des emplois ? Définition

La rotation des emplois est le fait de déplacer les employés sur différents postes dans une même entreprise. Ces rotations sont essentiellement horizontales, c’est-à-dire qu’elles ne se passent qu’entre des emplois de même niveau.

De ce fait, ce basculement de poste n’est pas considéré comme une promotion. Par la suite, l’employé retrouve son poste initial, car il ne s’agit là que d’une attribution de poste temporaire.

La rotation des emplois offre de nombreux avantages autant pour le salarié que pour l’entreprise. Cela permet ainsi de réduire l’ennui, stimule la motivation et cela permet également d’évaluer si la personne est en adéquation avec le poste. Pendant ces rotations, l’employé pourra acquérir de nouvelles connaissances et compétences professionnelles lors de l’affectation à ces différents postes.

La rotation des emplois est une technique de développement organisationnelle. Cette technique permet de définir clairement les tâches. De plus, cela permet également d’élargir et d’enrichir les compétences et connaissances des employés.

Avantages de la rotation des emplois pour l’employeur

La rotation des emplois offre des avantages pour le salarié comme pour l’entreprise. Ainsi, le développement organisationnel demande une surveillance constante du service RH ou d’un superviseur. Ce qui permettra d’ajuster l’effectif de l’entreprise.

Le transfert des compétences

La rotation des emplois est une technique permettant de faire rapidement progresser les salariés d’une entreprise. Elle permet le transfert de connaissances et de compétences spécifiques et fait progresser par la même occasion le capital humain.

De ce fait, un employé peut apprendre l’ensemble des processus d’un service en occupant les différents postes.

Enfin, la rotation des emplois ne se limite pas uniquement en interne dans un service. Il est donc possible d’effectuer des rotations entre les différents services de l’entreprise si les contrats de travail le permettent.

Une meilleure flexibilité

L’entreprise bénéficiera d’une main-d’œuvre bien plus flexible en ayant des employés en capacité d’accomplir différentes tâches.

Les salariés pouvant être flexibles sur deux ou trois postes permettront de rendre l’effectif total de l’entreprise bien plus flexible pour combler certains postes vacants.

Le remplacement des employés

Lorsque soudainement un salarié quitte l’entreprise, le risque de pertes de compétences ou de connaissances professionnelles est grandement diminué.

Remplacement des employés

De ce fait, il est indispensable de créer des binômes pour pallier la perte d’un employé dans l’effectif et permettra d’effectuer un nouveau recrutement sereinement.

Orientation et placement

La rotation des emplois est souvent appliquée lors des stages d’entreprise. Pendant un stage de longue durée, le stagiaire peut occuper 3 voire 4 postes différents.

De ce fait, cela permet au stagiaire de découvrir plusieurs univers. Ainsi, il pourra identifier les postes où il se sent le mieux et découvrir des talents cachés.

Ainsi, cette méthode permet de dispatcher les employés de manière optimale. De même, lorsqu’une personne a un besoin de changer de poste, il est bien plus facile d’accéder à cette requête. Il sera donc plus facile de conserver les personnes capitales dans l’entreprise.

Limiter le turn-over

Le fait de pouvoir faire basculer les personnes d’un poste à un autre permet d’éviter la stagnation de la personne sur le même poste pendant plusieurs années. Cette technique empêche la lassitude de l’employé et améliore la satisfaction de celui-ci.

Avantages de la rotation des emplois pour l’employé

Cette rotation des postes est également un avantage pour les employés.

Favorise la motivation

Le risque de rester trop longtemps sur un même poste est une perte totale de motivation. Ainsi, cela permet de réduire la monotonie en changeant d’environnement de travail avec différentes responsabilités.

De ce fait, l’employé a de nouveaux défis à réaliser, de nouvelles missions et il devient plus agile dans l’entreprise.

Apprendre de nouvelles choses

La rotation des postes permet l’apprentissage. L’apprentissage est un avantage autant pour l’employeur que l’employé. Surtout pour les jeunes recrues qui n’ont pas ou peu d’expérience professionnelle. Cet apprentissage peut être renforcé par un coaching en binôme.

Faciliter l’accès à certains postes

Rien n’est inaccessible ! Permettre à l’employé d’accéder progressivement à de nouveaux postes lui donne la possibilité d’évoluer et de se projeter dans le temps sur la même entreprise.

faciliter l'accès à certains postes

Les inconvénients de la rotation des emplois

Comme nous l’avons vu précédemment il y a des avantages comme des inconvénients à réaliser des rotations d’emplois.
Toutefois, voyons maintenant les bonnes pratiques en termes de rotation des emplois afin de réduire au maximum les effets négatifs.

Être clair : la rotation des emplois doit faire l’objet d’un objectif clair défini dès le départ pour les employés.

Adhérer : il est indispensable que les employés acceptent ce système de rotation des emplois. Dans le cas contraire, si la majorité des employés n’ont pas adhéré, cela risque de créer des mécontentements. De ce fait, il faudra clairement expliquer les avantages de la rotation des emplois afin de les convaincre plutôt que de les contraindre. Créer une adhésion peut permettre de passer d’une situation perçue des employés, de mauvaise à une situation d’opportunité.

Former : il est important de bien s’assurer que les personnes soient bien formées avant de les intégrer à la rotation. Il sera difficile à un employé de performer s’il n’a pas les connaissances et compétences nécessaires liées au poste. De ce fait, cela peut rapidement entraîner une démotivation de l’employé et par la même occasion, augmenter le temps nécessaire avant d’atteindre un bon rendement pour une productivité optimale.

Suivre : il est important de suivre les rotations des employés. De plus, il faudra également recueillir les commentaires des salariés afin d’affiner les postes de travail. Avec le temps, les employés deviendront de plus en plus autonomes dans les tâches qu’ils ont à accomplir. Enfin, il faudra communiquer clairement les critères de réussite afin que les employés comprennent bien ce que l’on attend d’eux.

Planifier : mettre en place une planification des rotations des emplois afin d’avoir un cheminement spécifique. Cela permet d’avoir des séquences avec des objectifs de carrière.

En conclusion sur la rotation des emplois

Comme nous l’avons vu, la rotation des emplois offre de nombreux avantages autant pour l’entreprise que pour l’employé.

Toutefois, il faudra s’assurer d’utiliser les bonnes pratiques pour obtenir des résultats optimales. Car, si elles ne sont pas utilisées correctement, cela risque de générer des erreurs et des incompréhensions ainsi que des problèmes de clarté sur les différents postes.

Il est donc essentiel que l’entreprise indique clairement à ses employés les raisons et avantages qui poussent celle-ci à utiliser la rotation des emplois.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires