Comment recruter un freelance ? Comment travailler avec un indépendant ? Quelles que soient les raisons de vos besoins, faire appel à un Freelancer à ses avantages, mais aussi ses inconvénients.

Votre entreprise souhaite engager un freelance pour réaliser l’un de ces projets ou pour réaliser une mission plus rapidement ? Vous n’avez peut-être pas les compétences ou l’expérience professionnelle suffisante dans un domaine pour répondre à la demande d’un client ?

D’autres raisons sont également à l’initiative de l’embauche d’un indépendant freelance. Un surcroît d’activité, un manque de ressources. De ce fait, vous ne souhaitez pas embaucher une nouvelle personne ou vous n’avez pas l’espace suffisant pour accueillir un nouveau salarié.

Que vous soyez Chef de projet, Manager, RH, Dirigeant, etc. je vous propose de découvrir toutes les facettes de ce métier d’indépendant ainsi que les astuces pour trouver et recruter un ou plusieurs freelances en toute sérénité !

Cet article vous présente les nombreux éléments à prendre en compte pour faire appel à une personne qualifiée en freelance, je vous propose de lire attentivement ce qui suit pour en savoir plus sur ce métier en plein essor, mais également comment bien collaborer avec un travailleur indépendant

Qu’est-ce qu’un freelance : Définition

Avant de rentrer plus dans le détail du poste, je vais vous présenter la fonction de freelance. Cette activité ressemble fortement au télétravail en home office. Un freelancer est un travailleur indépendant qui exerce un métier à son propre compte.

Le freelance exerce des missions à distance en collaboration avec une ou plusieurs entreprises. Lors de sa mission, il est tout à fait possible que l’entreprise demande à celui-ci d’effectuer une partie de son travail au sein de ses locaux.

Le freelance n’a donc pas le statut d’un salarié de l’entreprise, mais bien le statut d’un prestataire de service en tant que travailleur indépendant. En d’autres termes, il est son propre patron. Il n’a donc pas de contraintes ou d’obligations contrairement à un salarié de l’entreprise. Ce qui, de ce fait, le rend totalement autonome dans la gestion de son temps de travail pour effectuer et réussir les missions que ses clients lui ont confiées.

Les indépendants travaillent souvent comme freelance informatique aussi nommé freelance IT, mais aussi comme freelance web ou également dans le domaine de la communication en tant que freelance marketing ou freelance graphiste.

Il y a bien sûr des métiers d’indépendant qui existent depuis très longtemps comme dans le domaine de la vente à distance ou le domaine de la vente à domicile. Voici encore un autre exemple avec le métier de formateur en tant que consultant en freelance.

Souvent utilisé pour de la prestation liée aux services internet pour la création de sites web, aujourd’hui le métier de freelancer est en train de se diversifier et de prendre des parts de marché sur les contrats de travail traditionnels que l’on retrouve dans les entreprises.

Pourquoi travailler avec un freelance ?

Passer par un freelance offre certains avantages, mais aussi certains inconvénients. Pour répondre au mieux à cette question je vais vous présenter les points positifs et les points négatifs d’une mission en freelance.

Quels sont les avantages d’un freelance ?

Commençons par le premier avantage ! Le freelance permettra de réguler votre masse salariale périodiquement ce qui n’est pas négligeable. Il offrira également à l’entreprise une meilleure agilité.

Cet indépendant aura une expertise et un regard extérieur sur l’entreprise. Il sera donc en capacité de vous apporter de nouvelles idées auxquelles vous n’aviez pas pensé. De plus, il vous apportera des compétences supplémentaires à la réalisation d’une mission.

Enfin, le freelance est un travailleur indépendant, il n’est donc pas salarié et ne génère pas de charges salariales pour l’entreprise. Il n’y aura pas de diffusion d’offres d’emploi, il n’y aura pas de contrat de travail à créer et la durée sera définie en fonction de vos besoins.

Quels sont les inconvénients d’un freelance ?

Pour travailler avec un freelance, il faut tout d’abord avoir confiance en lui, donc faire le bon choix du freelance dès le départ est primordial !

En passant par les prestations d’un freelance il sera beaucoup plus difficile de modifier un projet en cours d’exécution, car cela entraîne en règle générale une refacturation par rapport au cahier des charges initialement fixé ainsi qu’un allongement des délais de livraison du projet. Il est donc indispensable d’avoir une bonne méthodologie de gestion projet.

Pour finir, la communication avec un freelance sera moins importante que vous ne pouvez l’avoir avec un salarié, car cela reste un prestataire et il n’a peut-être pas que vous comme client.

Définir votre projet, définir le cahier des charges pour le freelance

Il est important de bien réaliser le cahier des charges. Plus celui-ci sera clair et précis, plus la collaboration sera facile entre vous et le freelance. Il ne faut surtout pas négliger les étapes qui suivent !

Définir le cahier des charges pour le freelance

La présentation du projet

En décrivant le contexte et la présentation du projet avec minutie, le freelance pourra s’immerger totalement dans la mission qui lui est confiée et les résultats n’en seront que meilleurs ! S’il y a déjà un historique sur ce projet, n’hésitez pas à lui en faire part. Cela lui fera certainement gagner du temps par rapport aux tâches à réaliser ou par rapport aux erreurs à ne plus reproduire.

Les besoins et les contraintes du projet

C’est l’étape la plus importante du cahier des charges. Elle permet d’indiquer au freelance ce que vous voulez de ce que vous ne voulez pas et ce qu’il a le droit de faire de ce qui n’a pas le droit.

Prenons l’exemple d’un développeur freelance que vous missionnez pour votre entreprise. Vous pouvez par exemple lui indiquer que vous ne voulez pas qu’il utilise le langage JavaScript dans votre application web. Vous pouvez également lui interdire d’introduire des URL relatives dans cette application.

Si vous oubliez de lui mentionner des conditions pour la réalisation du projet, vous allez forcément vous retrouver avec une livraison qui ne vous conviendrait pas. Ce qui engendra des modifications et un coût supplémentaire. De ce fait, il vous appartient de bien mentionner vos besoins et vos contraintes avant le lancement des travaux, car vous êtes la seule personne à savoir ce que vous désirez réellement.

Les résultats attendus

Dans cette étape, vous allez spécifier ce que vous attendez le jour de la livraison du projet. Selon vous, qu’attendez-vous comme résultats afin de pouvoir valider la livraison du projet ? Attendez-vous des fichiers ? Des textes ? Combien en attendez-vous ? Sous quel format ? Y a-t-il des tests à effectuer pour vérifier la qualité du travail réalisé ? Si c’est un consultant, qu’attendez-vous de lui ? Pour quels résultats ? Etc.

Définir le coût de la prestation de services

Il est important de bien définir sa fourchette de prix pour le projet que vous allez confier à un freelancer. Cela vous donnera une idée du prix que vous êtes prêt à mettre pour la réalisation de cette mission. Toutefois, sachez qu’il faudra peut-être revoir à la baisse ou à la hausse votre prix en fonction de l’offre et la demande sur le marché des travailleurs indépendants par rapport à l’estimation que vous vous êtes faite dès le départ.

Rechercher et trouver un freelance

Maintenant que vous avez le descriptif du projet ainsi qu’une fourchette de prix, il est temps de vous lancer dans la recherche afin de réaliser le recrutement de votre freelance. Pour recruter un freelance, plusieurs solutions sont à votre disposition…

La première solution pour le recrutement d’un freelance consiste à utiliser le bouche-à-oreille. Cette méthode à la particularité d’être rassurante par rapport au fait d’avoir quelqu’un qui vous recommande un indépendant. En effet, si quelqu’un vous recommande une personne, c’est qu’elle a au minimum confiance en elle. Car cette personne ne se risquerait pas à vous la présenter ! Toutefois, même si cette méthode semble sécurisante, elle reste contraignante puisqu’elle demande souvent beaucoup de temps avant de trouver un freelance.

Rechercher et trouver un freelance

Vous avez ensuite les sites d’emploi pouvant vous proposer de recruter un freelance. Les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin peuvent aussi servir de plateformes pour dénicher un travailleur indépendant.

Les plates-formes spécialisées pour trouver un freelance

Vous pouvez également utiliser des plates-formes spécialisées dans la mise en relation avec des freelances. Ce sont des sites internet spécialisés pour les indépendants, les freelances.

En voici quelques-uns qui vous permettront de trouver facilement un indépendant :
  • Prium Portage, est une entreprise française qui vous permet de vous offrir les services d’un travailleur indépendant freelance.
  • Scribeur ou 5 Euros, un site internet spécialisé sur les rédacteurs freelance.
  • Fiverr est une place de marché pour les travailleurs indépendants dans la création numérique (graphisme, design, marketing digital, rédaction, traduction, vidéo, animation, audio, musique, programmation, etc.)

Comment bien évaluer un freelance ?

Vous venez de publier une annonce sur le support de votre choix pour faire réaliser votre projet et vous avez plusieurs freelance qui vous proposent leurs services pour réaliser votre projet. Alors, comment choisir le bon freelance ?

Son profil de Freelancer

S’il ne débute pas dans le métier de freelancer, je vous conseille de regarder les réalisations qu’il a déjà faites, cela vous donnera déjà une idée de son travail. Peut-être a-t-il un Portefolio ? Vous pouvez contrôler également s’il a des commentaires sur son profil. S’il y en a, attardez-vous sur les commentaires négatifs. Bien sûr, si vous souhaitez faire des économies et que vous recherchez une personne avec une faible expérience en freelance, vous n’allez pas trouver beaucoup d’informations sur son profil.

Vous devez regarder ensuite ses compétences sur son profil de Freelancer. Moins il y a de compétences, plus le freelance sera spécialisé dans un domaine en particulier ! Prenons l’exemple d’un traducteur de texte. Celui qui vous propose une traduction de texte uniquement en chinois sera théoriquement beaucoup plus performant que celui qui va vous proposer de vous traduire le texte en chinois, en italien, en espagnol, en allemand et en portugais.

Attention, un Freelancer qui vous en met plein la vue avec une liste de compétences interminables doit vous alerter.

L’implication du Freelancer par rapport au projet

Vous avez déjà fait une première sélection en regardant le profil des indépendants. Passons maintenant à l’intérêt que le freelance a pour votre projet.

Pour trouver la bonne personne qui va travailler pour vous, vous allez devoir identifier ceux qui s’intéressent réellement à votre mission. En règle générale, ce sont les personnes qui vont s’investir en posant de nombreuses questions sur projet avant même d’avoir commencé la mission !

Le salaire du travailleur indépendant

Suivant les freelances la tarification peut aller du simple au double, voir même tripler ! Alors, pourquoi un tel écart de tarif ?

Il faut prendre en compte la demande sur le marché des travailleurs indépendants, mais il faut aussi prendre en compte la différence de prix entre une personne qui a de l’expérience et une personne débutante. Une personne qui débute aura tendance à casser les prix pour acquérir rapidement de l’expérience et des avis positifs sur la plateforme des freelances.

La communication avec le Freelance

Maintenant, vous devez contrôler si les personnes vous semblent sérieuses, organisées et si vous arrivez à avoir un bon ressenti. Je vous invite à les contacter plusieurs fois par Skype ou par e-mail afin de vérifier si elles vous répondent dans le cadre de projets complexes.

Dans le cas contraire, c’est plutôt mauvais signe ! S’ils ne répondent pas avant le début du projet, cela risque vite de se compliquer par la suite. C’est aussi l’occasion de leur demander leurs points de vue sur votre projet et les axes d’amélioration qu’ils peuvent apporter en plus !

Un projet de test

Si vous avez un projet de grande envergure à réaliser et que vous souhaitez conserver le même Freelance pour d’autres missions. Il est conseillé de préparer un petit test pour évaluer ses compétences. Ce test permettra de vous assurer de ses capacités à réaliser les missions.

Les dernières démarches avant de vous engager

Vous devez définir ensemble la deadline (date de livraison). C’est un compromis entre vos attentes et le délai de réalisation estimé par le freelance.

Il faut également établir un contrat de prestation de services :

  • Précisez la mission à réaliser et sa durée.
  • Notifiez l’acompte versé (s’il y en a un) et la rémunération pour la prestation ainsi que le mode de versement.
  • Il est important d’indiquer des modalités de résiliation et de remboursement avec le prestataire s’il n’arrive pas au bout du projet pour lequel il s’est engagé.
  • Si le freelance doit réaliser une création, vous devez mentionner un transfert de propriété intellectuelle et un engagement de non-plagiat.

Enfin, il faut vérifier que le freelance à bien souscrit à une assurance professionnelle.

Les charges sociales pour un freelance

L’employeur d’un freelance n’a aucune charge sociale à payer, car il a le statut de client. En tant que prestataire freelance, c’est à cet indépendant de payer ses propres charges sociales en son propre nom.

Les protections contre le marchandage

Il est important d’évoquer le délit de marchandage dans cet article afin d’informer le freelancer ainsi que la personne qui embauche au sujet de l’article L125-1 du code du travail indiquant que toute opération à but lucratif de fourniture de main-d’œuvre qui a pour effet de causer un préjudice au salarié qu’elle concerne ou d’éluder l’application des dispositions de loi, de règlement ou de convention collective de travail, ou « marchandage », est interdite.

Cette situation est très rare, mais il arrive que certains employeurs de freelance décident de sous-payer le prestataire alors que la prestation a été réalisée dans son intégralité comme le stipule le contrat pourtant signé.

Conclusion sur le recrutement d’un freelance

Cet article permet d’avoir une vision globale du métier de freelance. Le freelance vous permettra de pallier un manque de compétences ou un manque d’effectif pour réaliser le projet dans l’entreprise. Recruter son prestataire de services, c’est s’assurer de ses compétences, mais c’est aussi avoir un bon feeling avec celui-ci.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires