L’un des plus gros problèmes auxquels toute entreprise doit faire face est l’absentéisme. Entre les congés payés, comme les vacances, les absences pour cause de maladie, les absences justifiées ou les absences non payées, entre autres, l’entreprise doit assumer une série de frais de personnel qui ne produisent aucune valeur ajoutée et peuvent finir par provoquer des pertes.

Lorsqu’un travailleur est temporairement dans l’incapacité de travailler, en raison d’une contingence commune ou professionnelle, il reçoit une indemnité d’incapacité temporaire qui couvre le manque de revenu du travailleur et engendre certains coûts dans votre entreprise.

Afin de vous aider à gérer ces coûts, nous vous décrivons dans cet article, tout ce que vous devez savoir.

Définition de l’absentéisme au travail

L’absentéisme est défini comme toute absence ou abandon du lieu de travail et de toutes les tâches qui lui sont inhérentes. C’est l’un des défis les plus importants auxquels sont confrontés les responsables de la gestion des ressources humaines. L’employé est absent de son poste de travail pendant les heures correspondant à sa journée de travail, quelle qu’en soit la raison.

L'absentéisme au travail - définition

De même, il convient de préciser que le télétravail peut être inclus dans l’analyse, mais cela dépend des conditions convenues avec l’employé. L’absence intentionnelle ou habituelle de travailleurs a un impact sur la productivité, la rentabilité et la compétitivité des entreprises.

Calculer le taux d’absentéisme au travail

Pour gérer correctement ce problème, les données doivent être collectées, calculées et présentées au moment opportun et sous la forme appropriée. Normalement, la présentation de ces données se fait à l’aide d’un taux afin de travailler avec des données homogènes et comparables. Parmi toutes les méthodes possibles, deux se distinguent : le taux d’absentéisme et le facteur Bradford.

Le taux d’absentéisme

Le taux d’absentéisme est le plus facile à calculer. Il s’agit du rapport entre le nombre d’heures d’absence des employés et le nombre total d’heures travaillées dans une entreprise. Mathématiquement :

Taux d’absentéisme = (Nombre total d’heures d’absentéisme / Nombre total d’heures travaillées) x 100

Le facteur Bradford

Ce facteur renseigne sur les employés dans leur ensemble. Cependant, il ne dit rien sur ceux qui manquent le plus à leur emploi. Le facteur Bradford permet de résoudre ce problème en détectant les comportements répétitifs. Il est calculé comme suit :

Facteur Bradford = n² x d

où n est le nombre d’absences par salarié au cours d’une période et d est la durée en jours des sommes de chacune des absences.

Les coûts liés à l’absentéisme.

Les absences temporaires entraînent pour les entreprises des coûts importants qui compromettent leur productivité et leur viabilité à long terme. De ce fait, les ressources humaines se doivent de rester en alerte avec une surveillance constante, car les coûts sont variés et peuvent représenter jusqu’à 1,91 % de la masse salariale.

Les coûts directs liés à l’absentéisme correspondent aux salaires bruts, cotisations sociales ainsi que les avantages du travailleur absent. À cela, il faut également prendre en compte la perte de valeur ajoutée du salarié absent.

Les coûts indirects liés à l’absentéisme :

  • Le coût de remplacement du salarié absent par un CDD, un intérimaire ou une répartition d’ heures supplémentaires sur les autres salariés de l’entreprise si cela est possible.
  • Le coût de gestion des absences par les ressources humaines.
  • Le coût de productivité. L’organisation de l’entreprise est modifiée. Pertes de performance et formation des remplaçants.
  • Le coût lié au climat social dans l’entreprise. L’image de l’entreprise est affaiblie à cause d’une répercussion sur les autres salariés de l’entreprise.

Savoir analyser le taux d’absentéisme

Plus le taux d’absentéisme est élevé, plus l’entreprise a intérêt à connaître la raison de tant d’absences.

Le Facteur de Bradford va plus loin en identifiant le personnel qui se distingue en termes de fréquence et de durée des absences, plutôt que de se concentrer sur l’un ou l’autre.

Les résultats peuvent être comparés à une série de repères, tels que :

  • 0 point = pas de problème
  • 51 points = avertissement verbal informel
  • 201 points = avertissement écrit
  • 401 points = dernier avertissement écrit
  • 601 points = motif raisonnable de licenciement

D’une manière générale, ces deux paramètres sont les indicateurs les plus couramment utilisés pour mesurer l’absentéisme, mais ce ne sont pas les seuls. En tout état de cause, il est nécessaire que toutes les entreprises fassent un effort pour tenter d’identifier le comportement de leurs employés afin d’essayer de prendre des mesures correctives aussi diligentes que possible.

Prendre des mesures correctives contre l’absentéisme

Cette première analyse ne s’arrête pas là ! Il faut maintenant chercher à comprendre ces absentéismes en détail grâce aux données recueillies.

Ressources humaines coût de l'absentéisme

En croisant les données, il sera ainsi possible d’obtenir plus d’informations sur les types d’absentéisme dans le but d’endiguer ces phénomènes. Il est donc important pour chaque absentéisme de renseigner un maximum d’informations afin d’obtenir un indicateur le plus fin possible :

  • Le genre d’absentéisme
  • Le nombre de jours d’absence
  • La fréquence
  • La tranche d’âge
  • L’ancienneté
  • Le motif
  • La répétition
  • Le métier, le service

Ces éléments peuvent permettre de déceler des dysfonctionnements dans l’entreprise afin d’engager des actions correctives. Comme par exemple, détecter la pénibilité du travail dans un service de l’entreprise. En mettant en place de nouveaux outils et de nouvelles actions correctives, cela permettra de faire chuter le taux d’absentéisme.

Le présentéisme, une face cachée de l’absentéisme

Comme nous le savons, l’absentéisme est l’absence ou la non-présence d’un travailleur au travail. Les causes de l’absentéisme peuvent tourner autour de la maladie et de la prise en charge des enfants et autres personnes à charge. Le stress de cette période et la peur de perdre son emploi font que, même si le travailleur est malade, il continue à aller travailler, même si les heures qu’il y passe ne sont pas les plus productives. Bien que dans ces circonstances, la meilleure option soit d’aller chez le médecin et de rester à la maison pour se reposer, le travailleur se rend au travail de peur de perdre son emploi, son salaire ou ses vacances.

Le présentéisme, la face cachée de l'absentéisme

Le présentéisme est le phénomène qui a explosé. Le présentéisme est la présence des travailleurs au travail, au-delà des heures convenues avec l’entreprise. La journée de travail est allongée, parfois sans que ces heures soient réellement productives. Selon les études, il existe deux voies qui mènent au présentéisme.

D’une part, les employés qui « perdent du temps » tout au long de la journée de travail et à la fin de celle-ci constatent que les tâches ne sont pas effectuées et qu’ils doivent rester plus longtemps pour les réaliser, en dehors de leurs heures de travail. Ce temps perdu est consacré à la navigation sur Internet, aux courses personnelles, aux discussions avec les collègues et à la recherche d’un nouvel emploi.

D’autre part, la crise est également à l’origine de certains cas de présentéisme. Les travailleurs ont peur de perdre leur emploi. Par conséquent, ils passent plus de temps au travail, même lorsqu’ils ne font aucun travail. Ce qui produit les mêmes effets que l’absentéisme.

Que penser de l’absentéisme ?

Quelle que soit la forme d’absentéisme, il sera quasiment impossible d’y échapper dans une entreprise. De ce fait, il faudra rechercher les facteurs aggravants qui sont à l’origine de l’augmentation du taux.

Bien sûr, il faudra s’assurer également que les conditions de travail ne se dégradent pas dans l’entreprise, car le facteur de Bradford s’appuie sur le profit de l’entreprise et non le bien être des travailleurs. Alors ne faut-il pas remettre en cause le facteur de Bradford ?

De ce fait, il appartiendra aux ressources humaines de trouver un juste milieu

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires